Logo AFMA Association Fonds Mémoire Auschwitz

31Juillet 1944 : le Convoi 77

Le 31 juillet 1944, le convoi 77 , le « dernier » quittait Drancy, par la gare de Bobigny pour Auschwitz avec 1300 déportés à son bord:

726 déportés furent gazés à l’arrivée à Auschwitz,
291 déportés ont été sélectionnés pour le camp des Hommes,
283 déportées ont été sélectionnées pour le camp des hommes.
En 1945, 68 hommes 141 femmes ont survécu.

Notre très cher Claude BLOCH faisait partie de ce convoi.
« Le 31 juillet il est embarqué, lui, sa mère et environ 1 millier d’adultes et 300 enfants en bas âge dans des autobus parisiens, direction la gare de Bobigny. Là, ils sont entassés, à 80 par wagon, dans ces wagons à bestiaux, marqués à l’extérieur de l’inscription « hommes 40, chevaux 8 » sans nourriture, seulement avec leurs valises. Claude est dans un wagon sans enfant (de moins de quinze ans).
Le 3 août, le train stoppe et ils entendent des hurlements et des aboiements de chien, les portes finissent par s’ouvrir et ils voient des hommes bizarrement habillés de tenues rayées bleu et gris qui leur disent de laisser leurs valises dans les wagons et de descendre, les hommes d’un côté (à gauche), les femmes et les enfants, eux, de l’autre (à droite). Pour les détenus, dans le bruit et la fureur, gauche et droite (la leur ou celle des hommes en costume rayé… ce n’était pas clair et cela provoquait des hurlements).
Claude BLOCH se place sur la droite avec sa mère, ne savant pas ce qui peut lui arriver, mais celle¬-ci le pousse du côté des hommes. Il la perd de vue et ne la revit plus jamais, et il nous dit «Ce jour-là, elle m’a sauvé la vie» (*).
Claude venait d’arriver à Birkenau, aussi appelé Auschwitz 2.

Le 11 Aout 1944

Un convoi part de Lyon avec 430 déportés,

Le 17 Aout 1944

Le dernier convoi parti de Drancy, est parti le 17 août 1944 (alors que l'insurrection de Paris commence le 19 août). C'est le SS Aloïs Brunner qui s'acharne à déporter les derniers Juifs. Il part d'ailleurs lui même avec ce convoi Il obtient pour sa retraite 3 wagons de batterie DCA en les échangeant contre des porcs.
Brunner transporte avec lui 51 Juifs, surtout des résistants juifs comme Marc Bloch-Dassault. Le train stoppe fréquemment à cause des bombardements et destructions de voies. Dans la nuit du 20 au 21 août, une évasion se produit près de Saint-Quentin (Aisne) : une quinzaine de déportés s'évadent. Puis, par la Belgique, le convoi gagne Buchenwald.
A la fin de la guerre, il y aura 35 survivants sur les 51 déportés, dont 4 femmes.

(*) Claude comprit après coup le lien entre la manière dont elle le repoussa ce jour-là et le fait qu’elle lui ait dit de mette un pantalon long lors de l’arrestation.
Extrait de la biographie, préparée par Jeanne Gautier, élève du lycée français René Goscinny de Varsovie, enrichie sur la base du témoignage de Claude Bloch, le 13 décembre 2015, au Collège des 4 vents, à l’Abrésie ,en région lyonnaise (publié par YouTube).